Moyens de transport en Turquie - Les dolmus

Moyens de transport en Turquie - Les dolmus

"Dolmus" (prononcer "dolmouche") signifie "rempli" en turc. Les dolmus sont des fourgonnettes qui effectuent un trajet prédéterminé, en milieu rural comme en ville. Certains ne démarrent que lorsqu'ils sont pleins (d'où leur nom) mais la plupart partent dès que le chauffeur estime que le nombre de personnes à bord est suffisant. Les places vides trouvent souvent preneur en cours de trajet : pour prendre un dolmus il suffit de se mettre sur le bord de la route et de faire signe au conducteur quand il passe. La destination est en général indiquée sur une pancarte derrière le pare-brise. De même pour descendre, on peut demander de se faire déposer à tout moment. "Stop" se dit "Dur" (prononcer "dour") en turc.
Les tarifs sont fixes, parfois même affichés à l'intérieur. Il est rare que les étrangers se fassent arnaquer sur le prix du trajet. D'une part les Turcs sont majoritairement honnêtes, d'autre part le chauffeur a autre chose à faire que de perdre cinq minutes à palabrer pour gérer un contentieux. Méfiez-vous quand même si vous vous retrouvez seul dans le dolmus.
Moins rapides que les bus (car ils s'arrêtent plus souvent), les dolmus sont toutefois indispensables car ils desservent les villages les plus reculés. Par contre il est difficile de prévoir un horaire de passage.